Mes premiers pas au clavier

Sur mon flyer je mentionne « cours à partir de 6 ans ». Mais comment je m’y prends pour aborder le piano ou l’orgue à cet âge ?

Déjà, 6 ans me semble un bon âge pour commencer un instrument à clavier. L’enfant quitte la maternelle, entre au CP, ça y est, il fait partie des grands ! Il conquiert une certaine autonomie, il est même souvent en avance pour lire, écrire un peu, compter. C’est l’âge où l’on prend conscience de sa différence, on exprime son quant-à-soi, ses opinions. C’est le bon moment pour démarrer une activité qui va demander de la concentration, de la coordination et de l’autonomie.

Mais attention : il est encore un enfant ! Pas encore de méthode ou de partition au début ! De la sensibilisation, tout en douceur : le piano/l’orgue, comment ça sonne ? quelles sont les possibilités qu’on peut en tirer ? et comment ça marche? Ces questions les passionnent, croyez-moi ! Des enfants sont même très intéressés par le fonctionnement mécanique : les marteaux et les cordes du piano, les tuyaux et la transmission de l’orgue etc.

Et puis les premiers éléments techniques : le clavier se joue avec ses doigts, pas trop avec les paumes de la main (ni avec le doudou !…). On apprend à ressentir chacun de ses doigts, à se repérer sur le clavier. Même si les petits n’arrivent pas encore à « tenir » la main sur le clavier, pas grave, on joue un doigt après l’autre comme on peut, c’est déjà super chouette ! On travaille la posture : on se tient au centre du clavier, bien droit, en ayant les bras tout détendus (pas si facile pour un petit !). Je préconise de poser les pieds sur un élément surélevé pour ne pas que les jambes ballottent dans le vide.

On écoute aussi ! Tout ce qu’on joue : petite impro, mélodie apprise d’oreille etc. On ne se contente pas d’ « enfoncer » des boutons ! Chaque son que l’on fait s’écoute attentivement, se goûte comme un bon dessert. C’est peut-être le plus important pour moi, apprendre à écouter. C’est le son qui crée le plaisir et qui amène à faire corps avec l’instrument.

On apprend à chanter ce qu’on joue et à jouer ce qu’on chante. Même si au début on chante un peu faux, pas grave, on prend l’habitude de chanter, petit à petit l’oreille se repère et la voix se place. La musique c’est le chant intérieur, donc autant l’éveiller dès les premiers pas !

Et la pulsation ? En douceur on apprend à la ressentir, d’abord en marchant et en balançant son corps puis ensuite en jouant au clavier. C’est la base pour ensuite faire de bons rythmes.

Bref, il y a de quoi faire, et dans chaque cours on aborde un peu tout ça ! L’heure passe vite !

Et récompense à la fin du cours : je joue à chaque fois un petit morceau, pour sensibiliser au répertoire et aussi pour que l’enfant observe les gestes que je fais en jouant.

N’hésitez donc pas à me contacter pour vos enfants !

Laurent Carle

Site Laurent Carle https://www.laurentcarle.fr/

#coursdemusiqueprivés #pianoclassique

#pianojazz #orgue #musique

#enseignement #clavier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :